EXPOSITION: L’École des Arts Joailliers présente Paradis d’Oiseaux du 15 mai au 13 juillet

L’École des Arts Joailliers présente, du 15 mai au 13 juillet 2019, « Paradis d’Oiseaux », une exposition originale regroupant une sélection de broches emblématiques issues de deux collections privées et de fonds patrimoniaux de la Maison Van Cleef & Arpels. Ces broches font écho à l’essor d’un goût pour la représentation de l’oiseau, créature délicate, vive et pure, qui fait le lien entre le ciel et la terre. Elles dialoguent avec des œuvres patrimoniales prêtées exceptionnellement par le Muséum national d’Histoire naturelle, le Musée des Arts Décoratifs et le Musée national de céramique de Sèvres.

Oiseau de paradis Gouaché sur papier cartonné Archives Van Cleef & Arpels © Van Cleef & Arpels
Oiseau de paradis. Gouaché sur papier cartonné. Archives Van Cleef & Arpels.
Broche Paon Charles Mellerio Vers 1910 Collection privée © Studio Sébert – photographes, Laurent Legendre
Broche Paon Charles Mellerio. Vers 1910. Collection privée.

Les Paradis d’Oiseaux
La multiplication des oiseaux dans la joaillerie à partir de la fin du XIXe siècle s’inscrit dans le goût pour un naturalisme décoratif qui envahit les intérieurs. Au sein des collections de naturalia constituées par des amateurs d’histoire naturelle figurent des spécimens naturalisés appelés « paradis d’oiseaux ».

Clip Oiseau de Paradis Van Cleef & Arpels, 1942 Collection Van Cleef & Arpels © Van Cleef & Arpels
Clip Oiseau de Paradis Van Cleef & Arpels, 1942 Collection Van Cleef & Arpels.
Clip Oiseau Van Cleef & Arpels, 1963 Collection Van Cleef & Arpels © Van Cleef & Arpels / Photo P. Gries
Clip Oiseau Van Cleef & Arpels, 1963 Collection Van Cleef & Arpels.

Symptomatique d’un goût pour le romantisme, la curiosité et le voyage, portée par l’enrichissement des connaissances diffusées par des ouvrages ornithologiques, la création joaillère porte un regard de plus en plus averti sur la diversité, la morphologie et le comportement des oiseaux. Sont ainsi imaginées toutes les audaces stylistiques.

Tête de femme aux oiseaux Encre sur papier beige Maurice Marinot 1919 © MAD, Paris
Tête de femme aux oiseaux Encre sur papier beige Maurice Marinot 1919

L’exposition
L’exposition propose un parcours entre ciel et terre, recréant l’abondance d’oiseaux qui caractérise le paradis dans les arts. Elle présente, entre autres œuvres, des broches d’oiseaux, créées notamment par Baugrand, Cartier, Mauboussin, Mellerio, Rouvenat, Sterlé et Van Cleef & Arpels.
Les pièces sélectionnées offrent au visiteur un parcours dans la création joaillière et les arts en général, mettant en lumière le travail de l’artiste, entre naturalisme et stylisation, entre fidélité à la nature et audace formelle, entre réalisme et symbole.
Du 15 mai au 13 juillet 2019
Entrée libre du lundi au samedi de 12h à 19h

L’ÉCOLE DES ARTS JOAILLIERS
31, rue Danielle Casanova, 75001 Paris

© Van Cleef & Arpels

© Studio Sébert – photographes, Laurent Legendre

© Van Cleef & Arpels

© Van Cleef & Arpels / Photo P. Gries

© MAD, Paris

Partager cet article